_ Premier Festival en Afrique de l’Ouest – Soazig Barthélemy vous explique pourquoi !

Il y a 2 ans tout pile, on se lançait le défi avec l’équipe Empow’Her France d’organiser un événement sur plusieurs jours qui rassemblerait plusieurs dizaines d’expertes, d’entrepreneures et d’activistes pour parler de nos enjeux sociétaux, environnementaux et de nos engagements féministes. On imaginait un format qui invite au partage, à la mise en action et à la fête ! D’où l’idée et le nom de “Festival”.

Deux éditions et 10 000 participant.e.s plus tard, nous nous apprêtons à organiser une 3ème édition un peu spéciale car comportant plusieurs nouveautés !

#1 Le Festival posera ses valises pour la première fois en Afrique de l’Ouest et plus spécifiquement au Niger et ce n’est pas un hasard !

Empow’Her agit en effet dans cette zone du monde depuis ses débuts il y a 8 ans. C’est une région où nous constatons un fort niveau de création entrepreneuriale mais où les défis auxquels les femmes sont confrontées pour faire subsister leurs projets sont immenses. Nous y avons développé plusieurs programmes principalement tournés vers celles qui sont les plus éloignées des services d’accompagnement : analphabètes, dans le secteur informel ou encore isolées en zones rurales. Y organiser un Festival c’était donc l’occasion de sensibiliser encore plus largement aux inégalités contre lesquelles nous nous engageons mais aussi de mettre en lumière toutes celles que nous accompagnons, qui osent et entreprennent malgré les défis.

#2 Nous avons décidé de consacrer cette édition à la double thématique Femmes & Climat.

Et ce choix était une évidence ! Dans une région où les impacts du dérèglement climatique sur la vie des populations sont déjà largement perceptibles, nous avons souhaité faire la lumière sur les liens qui existent entre l’action climatique et la promotion de l’égalité femmes-hommes : les effets disproportionnés que génère le changement climatique sur les femmes mais également le rôle crucial joué par les femmes dans l’atténuation des effets et dans l’adaptation des communautés face à ce phénomène. Ce sont des réalités que nous observons à notre échelle et au sein de nos programmes, en particulier ceux qui ciblent des femmes actives dans le secteur agricole (c’est le cas de notre projet PERENIA au Niger) pour qui l’activité et donc l’autonomie économique sont encore plus menacées.

#3 La première journée du Festival (le jeudi 10 mars) sera 100% online.

Elle permettra donc à un public plus large et plus international de participer aux échanges. C’est une première pour notre équipe qui souhaitait rendre accessible les conférences et ateliers auprès de davantage de personnes ne résidant pas dans les lieux des Festival.

Même si le Festival évolue dans sa localisation et son format, nos objectifs à travers son organisation restent les mêmes : créer du débat, diffuser nos combats féministes, offrir une plateforme d’expression à toutes les femmes que nous croisons, faire évoluer les mentalités. Car on ne le répètera jamais assez : combattre les inégalités et faciliter la vie des femmes entrepreneures passe aussi et inéluctablement par un travail de transformation du reste du secteur ! Le travail de sensibilisation est long mais nécessaire. Et nos Festivals y contribuent !

Et pour leur offrir une caisse de résonance encore plus forte, vous pouvez désormais suivre l’actualité des Festivals Empow’Her sur le compte Instagram dédié @festivalempowher (car oui une 4ème édition est déjà dans les tuyaux… !).

Last
News

Test : es-tu l’héroïne de demain ?

Séminaire de clôture Women Act Accelerate Afrique de l’Ouest Edition 2 : on vous dit tout !

Projet We4Change, lance-toi !

Journée de la Terre : l’écoféminisme à travers les générations

Fowose, un projet européen pour accompagner le développement de l’entrepreneuriat social auprès des femmes !