Une

COP22: L’entrepreneuriat des femmes comme solution aux problèmes environnementaux mondiaux

By 3 janvier 2017 No Comments
Par Soazig Barthélémy, Fondatrice et Directrice de Empow’Her

 

En Novembre a eu lieu le sommet de la COP22 à Marrakech. La COP22 réunissait des leaders, des organisations et des jeunes du monde entier pour discuter des problématiques environnementales et développer des solutions durables. Empow’Her a été invitée par la Fondation Yves Rocher et j’ai participé à leur conférence sur les femmes, le leadership et le changement climatique.

La COP22 a eu lieu quelques jours après l’élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis. C’est selon moi un événement inquiétant pour le monde entier : un des plus grands leaders mondiaux ne voit pas de problèmes en matière de changement climatique ou de droits des femmes. C’est une situation difficile pour la planète, pour moi personnellement et pour les idées qui nous animent et pour lesquelles nous travaillons si dur à Empow’Her. Mais il n’est pas question d’abandonner, et la COP22 a été l’opportunité de se rappeler que nous devons nous battre et que nous pouvons créer un monde meilleur pour tou-te-s – ensemble.

img_2480

 

Pendant cette conférence, nous avons pu échanger avec les leaders et acteurs-ices du monde entier pour un futur meilleur et plus durable. C’est une véritable motivation pour continuer à créer du changement ! Pendant mon intervention, j’ai tenu à évoquer les opportunités qu’offre l’entrepreneuriat aux femmes. L’entrepreneuriat permet de créer son propre changement et d‘avoir une activité soutenable, mais aussi de devenir actrice de la société, de contribuer à créer une vision plus large de l’économie. Mais même cette route est semée d’embûches , et puisque nous étions au Maroc, il fallait souligner le très faible taux d’emploi des femmes au Maroc. C’est un des plus bas au monde, et il affecte toute la société, en particulier les jeunes femmes. A Empow’Her, nous croyons en une vision autonomisante de l’entrepreneuriat, qui permette aux femmes de sortir de la pauvreté, de contribuer à la force active et ainsi à l’économie et au bien-être de leur pays et du monde en général.

Si ma participation à la COP22 a été une expérience aussi enrichissante, c’est aussi grâce aux rencontres que j’ai pu y faire. C’est fascinant combien on peut apprendre des autres, et l’inspiration qu’on trouve dans leur travail et leurs passions. J’ai particulièrement aimé l’intervention de Monique Barbut et certaines des idées qu’elle a soulignées pendant la conférence.

 

“Arrêtons de combattre le modèle existant, inventons et construisons un autre modèle qui rendra notre modèle actuel obsolète”

 

Maria-Noel Vaeza, Directrice de la division des programmes à ONU Femmes, a également fait un discours de clôture inspirant et stimulant. A la fin de son discours sur l’égalité et les droits des femmes, elle a souligné une des priorités de Empow’Her : nous devons faire de ce siècle celui de l’autonomisation des femmes. C’est une cause pour laquelle nous nous engageons déjà quotidiennement et nous continuerons à le faire en 2017 et dans les années à venir, aux côtés d’autres organisations et entreprises.

 

img_2535

 

En résumé, participer à cette conférence a été une expérience vraiment inspirante. Non seulement cela nous a donné l’opportunité de parler de l’importance de Empow’Her, de notre travail et de l’autonomisation des femmes, mais nous avons aussi eu la chance de rencontrer des personnes formidables qui travaillent pour un monde meilleur. Cela nous a aussi permis de rencontrer des jeunes qui sont prêts à agir pour les enjeux futurs de notre société, et à agir maintenant !

Tout cela nous donne du pouvoir, de l’énergie et de l’inspiration pour continuer un travail et des missions bien nécessaires.

Un grand merci à la Fondation Yves Rocher pour leur invitation ! Vous pouvez lire leur bilan de la conférence ici.

 

Ensemble, on change le monde !

 

Leave a Reply