Carnet de route : 2 semaines au Pérou avec Margaux

Pendant deux semaines, Margaux, notre responsable développement et prospection à l’international s’est rendue au Pérou. Elle a rejoint nos deux volontaires sur place : Louise et Alexis pour les aider à évaluer l’impact de nos actions auprès du groupe d’agriculteur-ice-s que nous accompagnons à Marachanca. Ces deux semaines étaient également l’occasion de renforcer nos partenariats et faire des rencontres afin d’en tisser de nouveaux. Découvrez son carnet de route.

MON ITINÉRAIRE
capture-decran-2016-10-11-a-18-31-09

Lima, Matucana, Marachanca, Cuzco, Aguas Calientes, Machu Picchu, Puno, Ile Uros, Ile Taquile, Ile Amantani

JOUR 1 

Nous sommes mercredi 14 septembre, il est 18H30. Après 13 heures de vol et une escale à Amsterdam, j’atterris enfin à Lima. La chaleur est étouffante mais je suis heureuse d’être enfin arrivée. Il me tarde de retrouver nos volontaires, Louise et Alexis qui m’ont promis un emploi du temps chargé. J’ai également hâte de faire enfin la connaissance des agriculteur-ice-s.

JOUR 2 

Direction Matucana pour la rencontre tant attendue avec les agriculteurs-ice-s mais avant un périple de 3H en car m’attend… enfin, 3 heures c’est lorsque que la circulation est fluide sauf qu’ici la circulation n’est jamais fluide !

JOURS 2 et 3  

Après 5H de route, j’arrive enfin à Matucana. L’accueil que je reçois de la part des agriculteur-ice-s est très chaleureux malgré la température plutôt fraîche qui m’attend . Nous sommes à près de 3400 mètres d’altitude et à la tombée du jour, les températures avoisinent les 5 degrés. La plupart des agriculteur-ice-s que nous accompagnons habitent à Matucana mais tous les jours ils doivent se rendre à Marachanca à 1H30 de marche pour aller travailler.

img_4056Bienvenue à Marachanca

matucana__720

Ville de Marachanca

Le lendemain, j’ai le plaisir de savourer la bière de bienvenue et de déguster une délicieuse soupe à base de pâtes de poulet avant que les agriculteur-ice-s m’emmènent visiter leurs champs.


img_4077

Bière de bienvenue


repas-de-bienvenue 

Soupe de poulet

Je rencontre aussi un groupe d’agriculteur-ice-s qui s’est constitué autour d’un projet de production d’arbres fruitiers puis de transformation des fruits produits (confitures, compotes etc.)

img_4066

Comité des agriculteur-ice-s pour le projet d’arbres fruitiers

JOURS 4 et 5

C’est le grand départ vers l’Amazonie ! Jean-Pierre, un entrepreneur péruvien qui a quitté Lima pour s’installer dans la jungle du Pérou, il y a maintenant 3 ans nous a invité à venir découvrir ses plantations de cacao, de café et d’agrumes. En prime, nous avons eu droit à une baignade dans les chutes, un souvenir mémorable !

img_4149-1

Moi, Louise, Jean-Pierre, Alexis

img_4158

Village d’Amazonie

img_4159Chutes d’Amazonie

JOUR 6

Nous sommes de retour à Marachanca pour reprendre le travail avec les agriculteur-ice-s. 1H30 de marche dans les montagnes nous sépare de Matucana et c’est sans compter sur le soleil qui tape dès l’aube.

À l’issue de cette journée très productive, nous avons plus qu’atteint nos objectifs :

  •  Réaliser 4 entretiens avec des agriculteur-ice-s pour mesurer notre impact. FAIT
  • Dispenser une formation technique sur Comment prélever la terre pour analyser son sol ? FAIT
  • Accompagner des agriculteurs dans la préparation puis dans la vente de leurs produits. FAIT

img_4063_720

Entretiens mesure d’impact

JOUR 7

En ce 7ème jour, direction Lima pour une journée placée sous le signe de la coopération. Après une visite à nos partenaires de France Volontaires et d’Edasprospo, nous nous rendons l’Institut National de Recherche Agronomique (INIA) pour préparer un futur partenariat. L’idée est de s’associer à l’INIA pour compléter les formations de nos agriculteur-ice-s, notamment ceux qui souhaitent se spécialiser dans la production d’arbres fruitiers.

Après une journée riche en rencontres, nous voilà de nouveau en route vers Matucana.

Jour 8

Il est 7h30 et nous sommes déjà en route pour le village d’Ayas. Aujourd’hui, nous avons rendez-vous avec Maria Isabel, une entrepreneuse d’exception, sa fille Pole et son gendre Juan.

Maria Isabel, ingénieure agronome, a créé « Vacas Felices » en 2002. Cette petite entreprise achète du lait à des producteurs écologiques et le transforme en fromages et yaourts. Acheté à un prix valorisant à des producteurs de Marachanca, Ayas et Collana, le lait est transformé et les produits sont revendus à Lima. Les bénéfices financent des projets sociaux et éducatifs de la région. Autre particularité : ce sont des femmes qui travaillent au sein de l’usine de transformation. Mais je ne vous en dis pas plus, vous découvrirez prochainement les témoignages de ces personnalités extrêmement inspirantes…

img_4227

Maria Isabel

img_4221Yaourt produit par Vacas Felices

JOUR 9

Une journée sous le signe de la découverte, Ana et Beto, un couple d’agriculteurs a tenu à nous faire visiter le “Macchu Picchu” de Marachanca, rien que ça ! Après une visite sportive et quelques heures de travail dans le jardin biologique d’Ana et Beto, nous savourons notre goûter en haut de la montagne et au bord de la lagune.

img_4200

Alexis, Louise, Ana, Beto

Le soir, nous dînons avec la Municipalité de Matucana. L’occasion de revenir sur l’organisation de notre première Bio Feria et de préparer la prochaine édition.

JOUR 10 

Ici, les journées se suivent mais ne se ressemblent pas. Après avoir travaillé sur mes différents dossiers la matinée, j’ai assisté à une formation technique sur le biol (un engrais biologique pour protéger les cultures des maladies et des ravageurs), et poursuivi les entretiens avec les agriculteur-ice-s pour mesurer l’impact de nos actions.

img_4213

Edith et Louise

JOURS 11 et 12

C’est le week-end ! Arnold, un archéologue passionné nous emmène dans le désert pour visiter le site archéologique Le Caral (le plus grand site de tout le continent américain). Nous avons le grand privilège de visiter les ruines de pyramides vieilles de plus de 5000 ans (donc bien avant les incas^^) et encore inaccessibles au public car toujours en rénovation.

b

Site archéologique Le Caral

JOUR 13 
Nous avons rendez-vous avec le comité d’agriculteur-ice-s de Marachanca pour parler de la certification biologique. Nos efforts ont payé puisque qu’ils sont désormais une majorité convaincue des bienfaits d’une certification biologique participative. Nous entamons une nouvelle étape de notre mission ! Un groupe d’agriculteur-ice-s a également demandé à ce que Empow’Her intervienne lors de la prochaine Assemblée Générale du village pour parler des produits chimiques sur les cultures et présenter les alternatives biologiques…

JOUR 14

Juste le temps de finaliser les entretiens auprès des agriculteur-ice-s pour évaluer notre impact que je dois préparer ma valise.

JOUR 15 : DERNIER JOUR À MATUCANA

C’est avec tristesse que je dis au revoir aux agriculteur-ice-s et à nos volontaires. Pour l’occasion, nous savourons un dernier repas tous ensemble. Ces 15 jours ont été riches et intenses mais nous ont réellement permis de consolider notre programme sur place en renforçant nos différents partenariats. Mention spéciale à Louise et Alexis et leurs 3 heures de marche quotidienne pour relier Matucana à Marachanca.

soleil

Coucher de soleil à Matucana

Pour ma part, c’est le début des vacances direction Cuzco, Vallée sacrée, Aguas Calientes, Machu Picchu, Puno, Ile Uros, Ile Taquile, Ile Amantani, mais ça c’est une autre histoire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *