Interview inspirante #1 : Amandine Valcares et Céline Zimmermann, créatrices d’Hylla

Vouloir changer le monde à 20 ans, c’est assez courant. Amandine Valcares et Céline Zimmermann, elles, ont décidé de concrétiser leur engagement écolo en créant une entreprise qui leur permet d’avoir un impact positif sur l’environnement. Elles sont très fières de leur projet, et à juste titre ! Elles nous ont raconté leurs débuts, leurs motivations, et ont même partagé avec nous quelques conseils pour toutes celles qui souhaiteraient aussi se lancer dans l’aventure entrepreneuriale ! Retrouvez les en vidéo ici

 

Les entrepreneures : Amandine et Céline, toutes les deux 22 ans, écolos et shopping-addicts. Elles se sont rencontrées à Hambourg en 2015 alors qu’elles faisaient un stage dans le cadre de leurs études. Amandine écrivait sur les nouveautés en matière de développement durable en Allemagne, et a partagé un article sur le concept de penderie partagée sur sa page LinkedIn. Céline, qui faisait son mémoire sur le même sujet et qui voulait se lancer dans l’entrepreneuriat, est tombée dessus. Rapidement, elles ont eu envie d’adapter le concept au marché français et se sont lancées dans l’aventure entrepreneuriale.

 

 

Le concept : “C’est un concept qui allie développement durable, mode, partage, échange et plaisir !” nous disent elles. Il s’agit d’un service de location de vêtements pour femmes, pour pouvoir changer de style au quotidien en limitant la surconsommation. Le fonctionnement est assez simple: un abonnement mensuel qui permet de louer quatre vêtements par mois, en ligne ou en boutique (dans leur local aux Grands Voisins), pour 35 euros – livraison et nettoyage inclus.

Leur plus grande fierté : Le projet entrepreneurial dans son ensemble: le fait qu’elles aient réussi à se surpasser pour le mettre en place et les obstacles qu’elles ont réussi à franchir. “A notre échelle, on est en train de changer les choses dans le monde de la mode, on a un impact, et c’est extrêmement enrichissant. On a d’énormes responsabilités pour notre âge, et on y prend plaisir.”

 

 

Un conseil : “Aller sur le terrain!  Pour se lancer, il faut aller à la rencontre de ses potentielles cibles, oser se confronter au marché. C’est comme ça qu’on a les meilleurs retours, positifs ou négatifs, sur son projet. On peut faire de grandes choses même sans budget, avec de la volonté et de la motivation !”

Elles finissent l’entretien par un simple “Allez-y les filles!”, pour motiver celles qui voudraient se lancer, quel que soit leur âge, quelles que soient leurs origines : “il faut oser” !

Vous pouvez retrouver le site internet d’Hylla ici

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *