[8 MARS – MYANMAR] Si j’étais présidente…

Lors de notre formation organisée le 8 Mars 2017 auprès de femmes entrepreneures au Myanmar, nous leur avons demandé ce qu’elles feraient si elles étaient présidentes pour renforcer l’égalité entre les hommes et les femmes. Leurs témoignages sont inspirants !

 

Ni Ni Tun (55 ans) – bénéficiaire Empow’Her depuis Août 2016 :

“Si j’étais présidente, je renforcerais le rôle des femmes dans notre société, et je mettrais en place des solutions pour que les femmes aient plus accès à la connaissance et qu’elles puissent travailler, qu’elles se sentent l’égal des hommes. Notamment, je supprimerais l’obligation d’avoir inscrit la profession sur les cartes d’identité des femmes. Ici en Birmanie, lorsqu’une femme est mariée, il est écrit « dépendance » pour la profession, comme si la femme ne pouvait plus avoir d’occupation professionnelle dès le moment où elle se marie. C’est très discriminant !”

 

Khaw Zi ( 54 ans) – bénéficiaire Empow’Her depuis Août 2016 :

“Si j’étais présidente, je permettrais aux femmes de s’exprimer et de faire entendre leur voix, je leur expliquerais qu’elles ont beaucoup d’autres opportunités à découvrir et qu’elles ne doivent pas se contenter des tâches domestiques. Je leur permettrais aussi d’avoir un meilleur accès à l’éducation pour qu’elles puissent à leur tour éduquer les générations futures dans un principe d’égalité et je renforcerais le nombre de femmes leaders en Birmanie.”

 

Yin Yin Kaing (43 ans) – bénéficiaire Empow’Her depuis Août 2016 :

“Si j’étais présidente, je me concentrerais sur le développement de nouvelles opportunités économiques pour les femmes, en particulier dans les zones rurales et isolées. Je leur apprendrais également à faire valoir leurs droits, et à arrêter de vivre dans la peur.”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *